Le changement de moteur est une solution efficace lorsque la mécanique de votre véhicule présente des pannes fréquentes.

En effet, les défaillances répétées entraînent souvent des dépenses liées aux réparations et le changement de moteur devient alors plus économique.

Plusieurs questions et considérations entrent alors en jeu quand le changement de moteur est la meilleure option.

Nous faisons pour vous le tour des principales questions à se poser : pourquoi, chez qui, et à quel prix se fait un remplacement de moteur ?

Par ailleurs, nous nous pencherons également sur les précautions et les limites liées à ce type de manœuvre mécanique.

Changement de moteur : quand faire remplacer son moteur, par qui, et à quel prix ?

Le remplacement de moteur de voiture est une opération mécanique assez délicate et à laquelle on a recours lorsque :

  • Des composantes généralement très coûteuses sont défaillantes. En effet, des pièces telles que les courroies ou encore les joints de culasse sont difficiles à réparer et coûtent trop cher à l’achat.
  • Le moteur du véhicule est proche de la panne lourde pouvant ainsi entraîner des défaillances mécaniques majeures.
  • La consommation du véhicule devient trop élevée. Cela se traduit également par une hausse de consommation en huile. Par conséquent, l’embout d’échappement est huileux tout en renvoyant une fumée bleue et malodorante.
  • Le démarrage du diesel se fait difficilement et parfois pas du tout. Lorsque vous devez vous y prendre à plusieurs fois avant que le moteur ne démarre, il s’agit d’une baisse des compressions. La défaillance de ces dernières est symptomatique d’un moteur irréparable.

Notons que le changement de moteur est une procédure qui requiert l’expertise d’un professionnel de la mécanique. Il s’agit en effet d’implanter un nouveau moteur à la place de l’ancien tout en s’assurant du bon raccordement de ce dernier au reste de la mécanique.

Notons par ailleurs que le nouveau moteur doit être identique à l’ancien. Toutefois, vous avez la possibilité d’acquérir un moteur d’occasion étant donné le prix très élevé des moteurs neufs.

Concernant les prix de remplacement de moteur, plusieurs critères entrent en jeu dont :

  • La marque du moteur.
  • L’âge du véhicule en vue d’estimer la disponibilité des pièces de rechange.
  • Le kilométrage quand il s’agit d’un moteur d’occasion.

On en vient maintenant aux limites et aux précautions à prendre quand on souhaite investir dans un changement de moteur.

Remplacement de moteur : quelles limites et quelles précautions ?

Lorsque vous confiez le remplacement de moteur de votre véhicule à un professionnel, vous devez vous assurer que votre garagiste travaille selon le cahier de charges du constructeur.

Comme évoqué plus haut, le changement de moteur est une procédure mécanique qui requiert l’expertise et l’expérience de professionnels.

Quand on sait qu’en cas d’accident qui s’avère être dû à une défaillance mécanique votre contrat d’assurance est résilié, vous devez confier le changement de moteur à un professionnel !

Par ailleurs, le remplacement de moteur est régi par la loi. Concrètement, la DRIRE (Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement) est en charge de l’homologation du changement de moteur de votre véhicule. Cette homologation porte sur le respect des prescriptions européennes relatives à la sécurité routière et se traduit par une nouvelle immatriculation après inspection et contrôle.

Notons par ailleurs que le remplacement de moteur a ses limites légales. En effet, la loi n’autorise le changement de moteur que si le moteur de remplacement est identique à l’ancien. Les similitudes obligatoires portent sur le nombre de cylindres ainsi que sur le type de moteur.